De la bonne conduite d’un chariot élévateur

Élévateur de palettes

Vous êtes équipés d’un chariot élévateur, c’est bien. Cependant, avez-vous pris toutes les précautions concernant la sécurité de vos collaborateurs, de la manutention et de vos installations ?

Regardons ça de plus près.

Pas de permis, pas de fifi !

Parmi les chariots élévateurs, il existe ceux à conducteur accompagnant et ceux à conducteur porté. La première distinction entre ces deux modes, c’est l’habilitation à les piloter. Eh oui, la conduite d’un chariot élévateur à conducteur porté nécessite un permis spécifique ! En effet, en accompagnant, le chariot est davantage un engin tandis qu’en porté, il s’agit plutôt d’un véhicule. Et qui dit véhicule, dit permis. D’ailleurs, c’est plutôt une certification : le Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité qui existe en 6 types.

  • CACES 1 : pour les transpalettes et engins de préparation de commande avec levée de moins de 1m.
  • CACES 2 : chariots portant 6 tonnes max sur plateau.
  • CACES 3 : chariots soulevant une charge maximale de 6 tonnes.
  • CACES 4 : chariots avec une capacité de levage supérieure à 6 tonnes.
  • CACES 5 : chariots à mât rétractable
  • CACES 6 : chariots hors production

La formation dure 3 jours (théorie, pratique, tests & évaluation), il est possible d’en passer plusieurs simultanément. L’employeur peut le financer pour ses salariés, d’autant que ça peut être une réelle valeur ajoutée pour son entreprise, autant qu’une montée en compétences de ses collaborateurs. Toutefois, cette certification est nominative et personnelle. Aussi, le cariste peut l’utiliser dans n’importe quelle entreprise !

Conduite & sécurité

Comme son nom l’indique, le CACES est une certification de conduite en sécurité. Il est donc temps de faire le point, tant au niveau de l’engin que du conducteur.

Côté machine

Si ce sont des règles de bon sens, il est essentiel cependant de les rappeler.

Tout engin a des caractéristiques techniques que vous devez connaître :

  • capacité de charge
  • capacité de levage
  • sa batterie ou son carburant
  • sa vitesse

Ces caractéristiques ne sont pas exhaustives et elles dépendent bien sûr de la machine. L’opérateur/cariste doit donc les connaître afin d’adapter sa conduite, de savoir ce qu’il peut faire ou non.

De fait, l’opérateur a l’obligation de signaler toute anomalie sur l’engin à son supérieur ou au responsable du parc à sa prise de poste ou quand il finit. Cela peut aller de la fuite d’eau à la perte d’huile, une direction difficile, etc. Ceci afin d’assurer la sécurité des autres caristes mais aussi de votre matériel. De même, on vérifie le fonctionnement des commandes, des freins et des avertisseurs sonores/lumineux.

La recharge des batteries d’un engin de manutention exige de prendre aussi des précautions avec un EPI (équipement de protection individuelle). Une zone de charge est prévue à cet effet, ventilée et avec une tension électrique suffisante par exemple.

Côté opérateur

Le cariste a la certification, il connaît donc les points qui vont être abordés. En revanche, s’il s’agit d’un chariot à conducteur accompagnant, pas besoin de CACES mais les règles sont les mêmes.

Tout d’abord, comme en voiture, on s’attache (et pas toute la sainte journée) et même sur de courts trajets ! La loi oblige les fabricants à installer un système de retenue sur leurs machines, que ce soit une ceinture ou une sangle par exemple. Le risque de renversement n’est pas anodin : l’habitacle sécurisé et le système de retenue évitent au cariste l’écrasement ou le sectionnement (malheureusement, oui, ça arrive).

A l’instar de la ceinture de sécurité, on pense à régler son siège. Les postes de conduite sont désormais adaptables : siège et volant peuvent se régler en avant, en arrière, en profondeur, en hauteur… Ce n’est pas la macarena, mais votre cariste travaillera dans de bonnes conditions, sa fatiguera moins et les risques de TMS seront réduits !

Les rétroviseurs ne servent pas à une marche arrière : ils sont là avant tout pour les charges volumineuses ! Ils ne sont qu’une aide aux manœuvres, pas votre seul champ de vision. On ne circule pas avec les fourches en hauteur et surtout, on ne tourne pas les roues en pente ou sur une rampe ! Braquer les roues augmente les risques de basculement.

Les installations & les marchandises

De fait, il y a aussi des précautions à prendre dans les locaux où vont circuler les machines pour limiter les risques. Si on sait que le zéro défaut n’existe pas, on peut y tendre avec les bons outils.

Côté marchandises

Nous répétons que chaque engin a des caractéristiques propres. Aussi, il peut être fatal pour le cariste de se conforter dans ses habitudes avec une seule machine. Car le chariot doit être adapté à la charge : n’oubliez pas de vérifier la plaque de charge !

Ensuite, on soulève/incline/gerbe la charge et pour cela, aussi, il y a des règles à respecter : on soulève la charge à la verticale jusqu’à ce qu’elle ne touche plus le sol. On l’incline ensuite vers l’arrière et on vérifie qu’elle n’accroche pas de charge avoisinante ou autre. Pour soulever ou abaisser la fourche, on arrête le chariot et on met le frein. On ne recule qu’une fois la fourche libérée.

En pente, la charge est toujours dans le sens de la pente : en montant, on est en marche avant et en descente, on est en marche arrière.

Dans tous les cas, on s’assure que la palette est correctement gerbée, on vérifie comment bien insérer la fourche de l’engin sous la palette et surtout, que les capacités de charge et de levage sont adaptées à la marchandise !

Côté entrepôt

Votre entrepôt doit naturellement être adapté à la circulation des engins de manutention que vous aurez acquis. Mais les accidents sont vite arrivés. Il existe de nombreuses solutions de sécurité tant pour le matériel que pour les hommes. La première règle est la signalisation ! On ne lésine pas sur la signalétique, avec des limites de vitesses, des axes de circulation définis, etc. Votre entrepôt est une micro ville !

En outre, il est important d’équiper votre entrepôt de protections passives, type barrières. Protéger vos racks/rayonnages avec des barrières supplémentaires. Imaginez qu’un engin tape un pied de rack lors d’une manœuvre : le rayonnage tout entier sera fragilisé et le risque d’effondrement multiplié. On signale donc les zones à risques et les obstacles.

MTKSA, votre garde-fou

Vous l’aurez compris : quel que soit le point de vue, la sécurité prime. Aussi, MTKSA vous accompagne et vous conseille. Nos équipes vous apportent leur expertise sur chaque point après analyse de votre besoin, de vos locaux et de votre matériel.

 

Parlons-en !

Projet CARRIER

Projet CARRIER

MTKSA a réalisé une solution qui permet à la société Carrier de transférer les palettes de compresseurs depuis la réception vers la zone de stockage. Une ligne de manutention automatisée permet de créer un stock tampon équivalent à la quantité livrée par un camion....

lire plus
Ils ont choisi MTKSA ! – Nextpharma

Ils ont choisi MTKSA ! – Nextpharma

MTKSA & Nextpharma MTKSA est une entreprise française spécialisée dans la conception, la fabrication et l’intégration de systèmes mécaniques et/ou automatisés dans la manutention et le stockage. Forte de 10 ans d’expérience et de 63 projets aboutis, l’entreprise...

lire plus
Innovation dans la logistique

Innovation dans la logistique

L'interview de l’expert ISATIS, Matthieu VALLE Isatis est un cabinet conseil spécialisé dans les petites structures innovantes créé il y a cinq ans par Matthieu Valle. Celui-ci travaillait précédemment dans un grand cabinet conseil aux compétences similaires. ...

lire plus
La check-liste du système automatisé

La check-liste du système automatisé

Chaque entreprise a un besoin propre. Aussi faut-il réfléchir à vos attentes avant d'entreprendre l’automatisation de vos chaînes de production. Ensuite, il y a des facteurs à ne pas négliger lors de son étude. Petit tour d’horizon. Exprimer le besoin L’industrie 4.0...

lire plus
Des palettes & des machines

Des palettes & des machines

Née dans les années 1940 aux Etats-Unis, la palette est un incontournable de la chaîne logistique pour le stockage et le transport des marchandises à travers le monde. A l’heure actuelle, environ un demi-milliard de palettes circulent chaque jour et existent aussi...

lire plus
Des normes applicables aux transtockeurs & convoyeurs

Des normes applicables aux transtockeurs & convoyeurs

La décision d’installer un système automatisé se traduit par la rédaction d’un cahier des charges exhaustif. Ce genre de machine répond à des normes, tant européennes que françaises (généralement il s’agit d’ailleurs de translation de directives européennes à...

lire plus
De la maintenance des convoyeurs par un spécialiste

De la maintenance des convoyeurs par un spécialiste

S’équiper d’un système automatisé afin de répondre aux attentes techniques et de production d’une entreprise exige un niveau de maintenance accru auquel vous ne pourrez répondre seul. De toute façon, votre contrat d’installation comportera la maintenance de la...

lire plus
Intralogistique automatisée

Intralogistique automatisée

De quoi parle-t-on ? L’intralogistique, comme vu dans un autre article, est l’ensemble des opérations de productions et de manutentions d’une entreprise, automatiques ou manuelles. Elle concerne les flux internes sur les marchandises ou l’information....

lire plus
Transtockeur vs monte-palettes

Transtockeur vs monte-palettes

A chaque structure d’entrepôt sa solution ! En réalité, les deux systèmes peuvent se compléter bien que le monte-palettes s’accompagne généralement d’une solution de convoyage telle le transtockeur. Quelle différence ? Nous avons déjà expliqué ce qu’était un...

lire plus
Le transtockeur de palettes

Le transtockeur de palettes

Allié du stockage automatisé et facteur de création d’entrepôts de grande capacité, le transtockeur à palettes est assez courant dans la logistique des entrepôts. Il dispose de nombreux atouts qui vous permettront d’optimiser vos flux ainsi que la surface au sol....

lire plus
Choisir son transtockeur

Choisir son transtockeur

La gestion d’un entrepôt passe par l’automatisation afin d’optimiser plusieurs facteurs tels que le coût, la précision ou encore l’espace. Le choix du système dépend tant de votre besoin que de votre espace de stockage et de ses caractéristiques. Quel qu’il soit,...

lire plus
Intralogistique de la grande distribution

Intralogistique de la grande distribution

L’un des défis majeurs de la grande distribution est son intralogistique. En effet, quels sont les bénéfices d’une automatisation et d’une optimisation du stockage de ses marchandises ? Adaptabilité & rigueur Aujourd’hui, la grande distribution se rapproche des...

lire plus
Intralogistique : comprendre pour optimiser

Intralogistique : comprendre pour optimiser

Qu’est-ce que l’intralogistique d’une entreprise et quelle est son utilité ? Est-il nécessaire de faire appel à un prestataire spécialisé, à un bureau d’études extérieur afin de l’optimiser ? Qu’est-ce que l’intralogistique ? L’intralogistique (ou parfois,...

lire plus
Transtockeurs : définition & usages

Transtockeurs : définition & usages

En termes de logistique à grande échelle et de stockage, le transtockeur est la solution automatisée s’adaptant aux entrepôts et aux cadences soutenues, généralement en H24. De quoi parle-t-on ? Le transtockeur est un système de stockage automatisé de palettes ou...

lire plus
Retour d’expérience : Ministère des Armées

Retour d’expérience : Ministère des Armées

Le Ministère des Armées confie la maintenance de ses équipements des bases de l’aéronautique navale de l’Ouest à MTKSALe Groupement administration finances du centre logistique de l’aéronautique navale a fait faire notifier un marché public en 2016 pour répondre à un...

lire plus
Étude de cas : Analyse des flux

Étude de cas : Analyse des flux

Pourquoi analyser les flux de marchandises ? Un flux de marchandises concerne tout mouvement de matières, composants, sous ensembles, encours, produits finis sur l’ensemble de la chaîne de fabrication et de distribution. Si une usine fabrique tous ses produits suivant...

lire plus
Étude de cas : Grande distribution

Étude de cas : Grande distribution

Mécaniser la livraison de marchandises depuis l’entrepôt jusqu’aux surfaces de vente du magasinEnjeux du projet Une logistique efficace, qui occupe peu de personnel, peu d’espace et qui n’encombre pas l’espace extérieur de l’entrepôt. Le projet en chiffres Temps de...

lire plus
Retour d’expérience : Log’S

Retour d’expérience : Log’S

Le groupe familial français Log’S, spécialiste de la logistique sur-mesure, revient sur 7 années de collaboration avec MTKSALog’S est un groupe familial français spécialisé dans la vente de solutions logistiques sur-mesure. Créé en 2002, Log’S est aujourd’hui présent...

lire plus