Tous les contenus
Zoom sur le convoyeur automatique

Zoom sur le convoyeur automatique

Le convoyeur automatique est le système de manutention le plus courant utilisé en entrepôt car il va vous permettre de gagner du temps. Faisons le point.

Des entrepôts : des convoyeurs

Définition

D’après le dictionnaire, le convoyeur est un appareil de manutention continue en circuit fermé, servant au transport aérien ou au sol de charges ou de matériaux. Tout est dit, le système est là pour vous faciliter la vie, que ce soit de manière horizontale ou verticale, voire sur plan incliné (eh bien oui, la terre est ronde et non parfaitement plate). 

Il s’agit donc d’opérer l’acheminement des marchandises dans un entrepôt ou dans ses différentes zones logistiques. La manutention continue n’est alors plus effectuée par des opérateurs, l’installation automatisée effectue l’approvisionnement ou le stockage sur la supply chain.

Pendant le transport des marchandises, des opérations peuvent être effectuées.

Les typologies

Les convoyeurs sont nombreux, autant qu’il y a de supply chains. Parmi les plus courants, on peut citer :

  • les convoyeurs à rouleaux pour le transfert de marchandises ou de produits à dimensions contraintes (caisses, boîtes).
  • les convoyeurs à chaînes pour les charges lourdes à cause de leur structure d’appui au sol qui les rend difficilement convoyables sans incident autrement (palettes, containers).
  • les convoyeurs à bandes pour le vrac de produits sur courte distance (mines, carrières, construction, agriculture et agroalimentaire par exemple).
  • les élévateurs à godets pour les carrières par exemple ou dans la sidérurgie pour le levage.
  • les transporteurs à vis sans fin pour des solides de petite taille (granules, cristaux, poudres) ou semi-liquides (pâte, boue) à débit important.
  • les convoyeurs à air comprimé pour les charges légères à grande vitesse.

En entrepôt

Plus généralement, un entrepôt de marchandises utilisera des convoyeurs à rouleaux ou à chaînes. Sur le même principe qu’un tapis roulant (cf. en supermarché lorsque vous faites vos courses et que vous allez à la caisse), le convoyeur se munit d’une bande de roulement à surface lisse, d’une tôle métallique pour son support, un tambour de tête et un de queue générant le mouvement, d’une dispositif de réglage de tension et bien sûr d’un moteur électrique.

De l’utilisation d’un convoyeur automatique

Qu’il soit vertical, horizontal ou sur plan incliné, le convoyeur est très polyvalent. Ses applications sont nombreuses dans un même entrepôt et cela va se définir dès l’étude de projet.

Le transfert des marchandises

En premier lieu, le convoyeur est là pour assurer le lien entre différents points de la plateforme logistique. Il permet de relier deux entrepôts, un entrepôt à une production, d’une production à la zone de stockage… 

Les opérations dans le cycle d’une marchandise

Une marchandise arrive, est stockée, est parfois transformée puis expédiée. De fait, les convoyeurs vont être installés dès les quais puis permettront un lien avec différentes zones de stockage en fonction de la marchandise. Ces marchandises pourront ensuite être acheminées vers des opérateurs logistiques afin de préparer le produit à une expédition à terme. En bref, les convoyeurs assurent la charge et la décharge des produits sans intervention humaine.

Quels avantages ?

L’automatisation a plusieurs finalités que vous aurez comprises :

  • gain financier : si l’investissement initial est lourd (tiens, c’est de circonstance), le ROI est rapide et avec une maintenance régulière, l’automatisation est un investissement de longue durée.
  • gain de productivité : l’automatisation des tâches à faible valeur ajoutée permet de dispatcher les opérateurs vers de nouvelles fonctions et surtout permet des flux continu H24/7J. De plus, les erreurs sont réduites grandement grâce à la gestion automatisée (WMS)
  • gain de sécurité : les opérateurs ne sont plus soumis au port de charge, les accidents sont réduits.
  • adaptabilité : les systèmes peuvent être adaptés quasiment à tous les entrepôts, ils sont modifiables et peuvent accompagner votre évolution logistique.

Votre convoyeur @MTKSA

Chez MTKSA, on réfléchit avec vous sur la solution de mécanisation des flux adaptée à vos besoins. En effet, le convoyage peut aussi s’opérer de manière verticale entre les différents niveaux de votre entrepôt. Là encore, le transfert vertical peut se réaliser grâce à des élévateurs.

Notre mission est de vous aider à automatiser et donc optimiser vos flux de marchandises pour vous faire gagner en productivité et en sécurité.

Le déplacement vertical

Nous avons l’expertise et l’expérience nécessaire pour vous accompagner dans le système qui vous conviendra le mieux. On le sait, les entrepôts peuvent très rarement s’agrandir au sol. Par conséquent, ils prennent de la hauteur à condition d’être équipés d’un système transitique adapté. Sa mission ? Transporter automatiquement les produits vers des lignes sur différents niveaux, les alimenter et assurer les allers-retours tout en préservant vos opérateurs de ces tâches répétitives, fatigantes et risquées.

Le déplacement horizontal

Plusieurs systèmes peuvent s’associer. Il ne suffit pas d’assurer le déplacement des marchandises d’un niveau à l’autre. S’il peut s’effectuer de manière horizontale aussi, c’est même la première étape. En effet, même si vous ne stocker qu’au sol, la manutention n’en reste pas moins éreintante et aujourd’hui, toute perspective d’évolution de votre entreprise passe par une transformation de vos méthodes en vous automatisant. Les convoyeurs sont aussi là pour assurer la charge et le déchargement des produits sur les quais et dans les camions, ils peuvent apporter la marchandise auprès des opérateurs pour l’emballage ou la production.

 

On en parle ? 😉

 

L’automatisation pour augmenter sa capacité de stockage

L’automatisation pour augmenter sa capacité de stockage

Entre le manque d’espace que rencontrent les entreprises déjà implantées et la demande croissante de la clientèle, la question de l’augmentation de l’espace arrive toujours sur le tapis, que l’on soit un grand groupe ou une PME. Aussi faut-il réfléchir à la meilleure solution de transformation technologique pour votre entrepôt.

Les raisons de franchir le cap

Revenons sur l’intérêt d’automatiser la supply chain.

Un stockage optimisé

Bien évidemment, ce problème se résout par la réduction des allées et l’augmentation en hauteur grâce à l’automatisation. Un entrepôt traditionnel sera plutôt horizontal, et prendra tout l’espace au sol. En automatisant, on peut monter jusqu’à 40 mètres. Les coûts du foncier sont de plus en plus élevés et, si vous ne souhaitez pas déménager vos locaux, il convient donc de repenser leur aménagement et de prendre de la hauteur.

Des risques professionnels réduits

Prenez soin de vos employés. Le marché du travail est à flux tendu : les employeurs ont du mal à recruter, les candidats sont de plus en plus exigeants. Si vous leur dites qu’ils vont faire un travail difficile physiquement, ils n’accepteront pas ces conditions. Or, si vous expliquez qu’il s’agit pour eux d’assurer le bon fonctionnement d’un entrepôt automatisé, qu’ils seront formés à l’utilisation de WMS, vous les attirez plus volontiers. De même, exprimer que vous avez réduit les efforts à fournir et renforcé leur sécurité, vous montrerez votre volonté à les conserver en bonne santé.

Une productivité accrue

Si vous pensez à l’automatisation, c’est que votre entreprise a besoin d’augmenter sa productivité. C’est une bonne nouvelle : cela signifie que votre entreprise se porte bien ! Il faut donc vous assurer de pouvoir répondre à la demande et vous montrer réactif à celle-ci. De fait, l’automatisation a pour objectif de fluidifier les cadences et d’organiser les flux, de ne pas perdre de temps lors des pics de commandes (soldes, fêtes spécifiques, promotions, etc.). Vous êtes plus productif et plus flexible.

Des erreurs réduites

L’automatisation inclut un WMS (Warehouse Management System). Les opérations logistiques seront gérées digitalement et réduiront les erreurs en tendant vers le zéro défaut. Attention, la perfection n’existe pas, mais vous pouvez vous en rapprocher grâce à la bonne solution. La fiabilité est accrue comme le contrôle des marchandises.

Les freins à surmonter

De freins, il s’agit davantage de blocages psychologiques. Si votre entreprise a besoin de s’agrandir et de s’automatiser, c’est que la demande est croissante pour vos services/produits. De fait, cela signifie aussi que votre chiffre d’affaires va augmenter, si ce n’est déjà le cas.

L’investissement initial est élevé lorsque l’on s’automatise et que l’on s’agrandit. Toutefois, en fonction de vos flux et cadences, ce coût peut être très vite amorti.

L’automatisation exige contrôles et maintenance. Cela peut être inclus dans votre prestation. Un bon fabricant et installateur vous accompagne pour préparer vos équipes à effectuer les contrôles réguliers voire quotidiens. De même, ils assurent la maintenance de vos machines et c’est une obligation.

Votre entrepôt peut ne pas être adapté à n’importe quel système d’automatisation. Il s’agit donc d’étudier avec le prestataire les différentes solutions qui s’offrent à vous et de choisir celle qui correspond le mieux à tous vos critères et vos besoins.

Les zones à privilégier

Et si vous pensez que votre entrepôt ne nécessite pas une automatisation complète mais seulement sur certaines zones, il y en a certaines à privilégier. Le choix se portera davantage sur les tâches à faible valeur ajoutée pour vos collaborateurs et votre entreprise.

La réception des marchandises

Pour décharger les marchandises sur les plateformes logistiques, vous pouvez opter pour des convoyeurs à bande ou des tables élévatrices.

Le stockage

Bien évidemment, c’est la zone à privilégier. Les espaces de stockage peuvent être soumis à des contraintes d’hygiène ou de sécurité. Il est donc plus simple d’automatiser afin de protéger vos marchandises et surtout vos opérateurs. Il existe des entrepôts autoportant où le système de stockage fait partie intégrante de la structure du bâtiment. On peut aussi préférer le système miniload pour les charges légères, des navettes motorisées ou des chariots élévateurs. Et s’il s’agit d’un entrepôt à niveaux, alors les convoyeurs verticaux vous seront d’une aide incommensurable.

La préparation de commandes

Vous avez à cette étape 3 systèmes : la commande vocale, le pick/put to light et le système goods to man où la marchandise est envoyée à l’opérateur. C’est ce dernier qui est d’ailleurs préféré par les entreprises logistiques.

On fait comment ?

Votre entrepôt existe déjà ? Ce n’est pas un souci, tout au plus un défi à relever. L’automatisation va permettre d’optimiser la surface de stockage de votre entrepôt. En effet, il est possible de réduire les allées afin de ne garder que la largeur nécessaire aux transstockeurs. Ensuite, votre entrepôt peut gagner en hauteur et des convoyeurs verticaux seront installés.

MTKSA, votre conseiller sur-mesure

Les équipes MTKSA et leurs experts vous accompagnent et étudient avec vous vos possibilités logistiques. De l’étude de faisabilité à sa mise en place, nous sommes à vos côtés pour vous permettre d’atteindre l’efficience maximale.

 

Parlons-en 🙂

 

Booster les ventes grâce à l’automatisation de votre entrepôt ?

Booster les ventes grâce à l’automatisation de votre entrepôt ?

Eh oui, tout le monde y passe. Quelle que soit sa forme (numérique, IoT, automatisation, robotisation, etc.), l’industrie n’échappe plus à la technologie. Les avantages sont nombreux et aujourd’hui incontournables, surtout après la crise sanitaire.

Faire bonne presse

Le client veut tout, tout de suite, n’importe où. L’ère numérique a conduit ses utilisateurs à ressentir des besoins (des envies) immédiats. Le fait de pouvoir obtenir sa commande en 24h est un gage de réactivité mais aussi de satisfaction.

On s’équipe !

N’hésitez pas à communiquer sur l’automatisation de votre chaîne logistique. Si on apprécie au quotidien la transparence, c’est parce qu’elle génère de la confiance. Donc, en étant transparent sur votre fonctionnement, vous mettrez vos clients en confiance. 

Ensuite, part non négligeable, automatiser est synonyme d’évolution. Vous vivez avec votre temps et les besoins de plus en plus immédiats de votre clientèle. De fait, l’intégration des nouvelles technologies est un investissement générant tant de l’efficacité opérationnelle que des ventes. 

La communication autour de votre logistique automatisée participe à une stratégie marketing efficace.

On le fait pour vous !

Vos clients sont exigeants, ils veulent qualité et réactivité. L’essor du e-commerce y est pour beaucoup puisqu’il vous oblige à repenser vos process. La multiplication des canaux de distribution modifie la chaîne logistique et notamment la préparation. Quel que soit le client, il veut être assuré d’être livré le plus rapidement possible et de manière irréprochable. Ce qui signifie que non content d’automatiser votre entrepôt, vous devez acquérir les compétences humaines nécessaires à répondre aux attentes, avoir un transporteur qui l’est tout autant, des logiciels de gestion de stock performants et enfin, adapter vos process.

De surcroît, cette augmentation des canaux de distribution engendre l’agrandissement de vos zones de stockage. Or, vous n’avez peut-être pas l’espace au sol. Ce qui signifie que vous allez vous agrandir en hauteur. Là, l’automatisation est indispensable. Vous créez des niveaux supplémentaires, vous devez avoir les engins de manutention adaptés : élévateurs de marchandises, manutention verticale, horizontale… 

Faire d’une pierre deux coups

Bien que la demande client augmente, vous êtes vous aussi freinés par l’embauche. On ne se le cache plus : recruter aujourd’hui n’est pas une sinécure. L’automatisation va être un levier sur différents facteurs. Faisons le point.

Un palliatif

La difficulté de recrutement est la même pour tous les secteurs. Après, lors des pics d’activité ou en cas de manque de personnels, l’automatisation va réduire le problème et réduire un possible ralentissement de la productivité.

La logistique représente un peu moins de 2 millions d’emplois en France, mais peine à recruter de la main-d’œuvre qualifiée et volontaire. En effet, les entrepôts sont généralement sur des axes routiers majeurs, en campagne ou en périphérie… Bref, ça n’attire pas vraiment les jeunes malgré les possibilités de formations et les salaires attractifs. Par conséquent, même les caristes sont une denrée rare : comment survivre sans eux ? Grâce à l’automatisation.

Un attractif

Paradoxalement, l’automatisation peut aussi vous permettre d’attirer les candidats ! Les salariés des entrepôts sont soumis à une pénibilité au travail qu’on ne peut ignorer. Ils sont sujets aux TMS, prennent des risques, peuvent faire les 3×8 (travail de nuit) ou encore travailler dans des entrepôts frigorifiques. En résumé, ce sont des métiers physiques avec des tâches tout autant répétitives qu’à faible valeur ajoutée.

Dans ce cas, miser sur votre automatisation peut être un atout : expliquer lors de la phase de recrutement que vous avez automatisé les tâches à faible valeur ajoutée, que vous avez amélioré la sécurité mais aussi l’ergonomie et la sécurité au travail de vos opérateurs, c’est un bon point d’attractivité ! Les compétences dans un entrepôt automatisé ne sont plus les mêmes donc : le candidat peut ressentir une possible montée en compétences, grâce à l’acquisition sur l’utilisation des machines, des logiciels…

Une parfaite maîtrise

Comme dit dans un autre article, l’automatisation va permettre d’optimiser la productivité, de réduire vos coûts et de mieux gérer vos stocks.

L’entrepôt en gros plan

Faites-vous de la pub et partagez vos meilleurs clichés. Communiquez sur votre chaîne de production automatisée. En mettant en avant tout ce qui a été déployé pour vous faire gagner en performance, il y aura un effet wow chez vos clients. Et puis bien sûr, les nouvelles technologies vous permettent de gagner du temps, de la place et du bien-être au travail. Votre entrepôt est exploité de manière optimale.

Des opérateurs compétents

Le mythe veut que l’automatisation supprime des emplois. C’est faux ! En réalité, l’automatisation permet de requalifier les savoir-faire, les ressources. Oui, la communication passe d’abord par une communication interne. Faites savoir à vos équipes que vous automatisez les tâches à faible valeur ajoutée, les tâches pénibles et répétitives. Ils seront heureux. Faites-leur comprendre que, par conséquent, vous allez les former à utiliser ces machines, à les entretenir et à les surveiller. Car ce ne sont que des machines : elles ont besoin des hommes pour fonctionner et leur dire quoi faire ! En impliquant vos équipes dans cette évolution, ils seront plus à même de suivre ces changements et se sentiront valorisés. L’automatisation, c’est aussi augmenter sa productivité et sa croissance à des niveaux que l’humain ne pourrait jamais atteindre.

Une synergie des moyens

Une automatisation s’accompagne donc d’une solution de gestion type WMS (Warehouse Management System). Votre solution doit pouvoir :

  • contrôler et suivre les stocks
  • surveiller/générer des rapports d’exploitation et de main-d’oeuvre
  • intégrer des tableaux de bord.

Un WMS efficace participe à 5 étapes : 

  • réception/mise en stock
  • inventaire des stocks
  • réapprovisionnement
  • préparation des commandes
  • gestion des expéditions

Avec votre prestataire, choisissez une solution évolutive qui suivra la vie de votre entreprise : nouveaux équipements, nouveaux collaborateurs, nouveaux partenaires… Ce logiciel vous permettra lui aussi d’automatiser des tâches à faible valeur ajoutée telles que la collecte des données et leur stockage, analyser les performances en continu, gérer les stocks, etc.

De fait, l’automatisation et la digitalisation de vos process vont réduire les risques d’erreurs.

MTKSA est là !

D’un bout à l’autre de cette démarche d’automatisation, de son étude à la communication que vous en ferez, MTKSA vous accompagne avec ses spécialistes. 

 

Parlons-en !

Booster les ventes grâce à l’automatisation de votre entrepôt ?

Transport & intralogistique : supply chain & cadence

Vous automatisez votre entrepôt ? C’est bien. Mais comment transporter rapidement et en toute sécurité vos marchandises d’un point à un autre ? Comment passer d’un élévateur de palettes à la chaîne d’expédition, ou de l’arrivée jusqu’au lieu de stockage ? Comment améliorer la qualité de travail de vos opérateurs et assurer leur sécurité tout en ne reniant pas sur les cadences ? Voyons ça de plus près.

 

Une gestion optimisée

Les opérations de manutention sont intrinsèques à la vie d’un entrepôt quel qu’il soit. De l’entrée de la marchandise à sa sortie en passant par son stockage, il est toujours question d’optimisation.

Equiper 

Elles doivent donc être adaptées aux besoins et à la configuration de l’entrepôt. Si on a des niveaux en hauteur, des élévateurs de palettes ou des convoyeurs verticaux seront installés. Sur un même niveau avec une surface au sol importante, on optera pour des transtockeurs et à défaut pour des transpalettes. La finalité de l’automatisation est toujours le rendement et l’amélioration des conditions de travail. Il y aura toujours besoin des humains pour gérer cette robotisation, mais encore faut-il préserver leur santé et assurer leur sécurité.

Les systèmes automatisés peuvent supporter des cadences soutenues et possèdent une robustesse que nous ne pouvons égaler. Le port de charges lourdes n’est plus qu’un mauvais souvenir.

Anticiper 

Ces solutions s’accompagnent naturellement d’une intralogistique informatisée. Cette digitalisation adaptée à vos besoins va vous permettre de gérer vos stocks et vos espaces disponibles. Ce n’est pas rien ! Vous pouvez vous recentrer sur d’autres tâches plus importantes et être prévenus que vous allez manquer d’un produit, par exemple et donc, le commander avant d’être en pénurie. 

L’anticipation de la maintenance sur vos machines sera aussi un atout pour ne pas perdre le rythme. Une machine en panne, c’est beaucoup de temps (et d’argent !) perdu. Les différentes maintenances sont prises en charge et anticipées grâce à l’IoT de vos machines. Le système d’information est géré par les opérateurs et techniciens qui pourront intervenir ponctuellement en amont des dysfonctionnements et ainsi ne pas ralentir les cadences.

Digitaliser

La digitalisation de l’intralogistique est nécessaire. Lier par cette informatisation tous les secteurs de l’entreprise permet de mieux l’organiser. Un système ERP, la corrélation entre technologie et logistique participent à l’amélioration de la supply chain et ajustent sans délai les rythmes en fonction des utilisations. On gagne ainsi en rendement et en productivité. A n’en pas douter, votre réactivité en matière d’amélioration de la supply chain et de l’intralogistique vous apportera la satisfaction du client dans un monde où la concurrence mondiale est rude.

La digitalisation réduit considérablement les erreurs de transport et de gestion des stocks et optimise les trajets des charges. Les véhicules autoguidés apportent de la flexibilité et de la fluidité.

 

Intralogistique digitale

Si vos flux de réception, de stockage et de réception des marchandises sont optimisés grâce à un logiciel adapté à vos besoins, grâce à des systèmes de charge/décharge et de stockage automatisés, vous êtes en capacité de reporter votre attention sur une gestion et de l’affiner.

Un entrepôt est un environnement à plusieurs dimensions qui vit en fonction des flux de marchandises, de leur arrivée à leur expédition. Un même entrepôt peut contenir des produits aussi divers que variés. Savoir où les trouver en un clic est un facteur clé d’efficacité. Son organisation est essentielle afin d’optimiser l’installation et la gestion au quotidien. L’intralogistique est au cœur de votre productivité et de votre rentabilité. Impliquer les différents secteurs de votre entreprise à ce processus est tout aussi nécessaire pour gagner en efficacité et anticiper les flux, les activités et les problèmes (car ils ne sont jamais totalement éliminés).

Cette logistique interne participe, de fait, à votre image. Automatiser est un gain pour votre personnel mais aussi pour la satisfaction de vos clients à répondre aux demandes quasiment dans l’immédiateté.

Enfin, optimiser l’intralogistique avec l’automatisation des transports réduit les flux et accélère les processus tout en réduisant les coûts. Dès lors, une fois encore, cela aura un impact significatif sur votre activité.