Glossaire intralogistique

MTK(e)SA(ko) : le glossaire ultime de l’intralogistique by MTKSA !

Après maints articles sur la maintenance, l’intralogistique et les systèmes automatisés, il est temps de faire un topo des termes utilisés sur notre site afin de vous familiariser avec notre langage et faciliter la compréhension entre vous et nous

Glossaire

Les solutions pour mécaniser et automatiser les flux de marchandises au sein de vos ateliers de production et entrepôts logistiques.
Projet LEROY MERLIN La Madeleine

Projet LEROY MERLIN La Madeleine

La solution conçue et réalisée par MTKSA permet d’automatiser le flux de marchandises depuis un entrepôt de distribution en banlieue parisienne jusque dans les zones logistiques de chaque étage du magasin, qui lui se trouve en centre-ville. Une solution qui présente...

lire plus
Projet CARRIER

Projet CARRIER

MTKSA a réalisé une solution qui permet à la société Carrier de transférer les palettes de compresseurs depuis la réception vers la zone de stockage. Une ligne de manutention automatisée permet de créer un stock tampon équivalent à la quantité livrée par un camion....

lire plus
API

Automates programmables industriels. Existent en monoblocs ou en modulaires. Les modulaires sont les plus courants du fait de leur souplesse et de leur modularité. Ils peuvent embarquer plusieurs calculateurs et acceptent une variété de cartes : 256 à plus de 8000 suivant la qualité.

Automatisation

Utilisation d’équipements tels que des connecteurs ou machines réduisant l’intervention humaine dans les process de fabrication ou de manutention au strict minimum. Le principe est de confier à des machines les tâches répétitives et à faible valeur ajoutée afin de protéger l’humain et lui permettre de se recentrer sur son savoir-faire.

AGV, Automatic Guided Vehicle

Véhicule autoguidé ou véhicule à guidage automatique. Véhicule/Robot agissant de manière autonome sans intervention humaine. Parmi les technologies d’automatisation, il y a : filoguidage, laserguidate, optoguidage, géoguidage ou par ultrason. Les premiers AGV ont vu le jour dans les années 1950 : des chariots de manutention de palettes.

Cafetière

Existe en manuel ou en connecté. Élément indispensable de toute chaîne logistique de par son maintien du lien social entre les collaborateurs mais aussi de l’efficacité de ces derniers, la cafetière est au cœur de tout système intralogistique. La maintenance peut être moindre et bien que répétitive, il s’agit là d’une tâche à forte valeur ajoutée. On choisira une maintenance régulière voire quotidienne. De préférence, l’opérateur aura été choisi pour la qualité du café qu’il est en mesure d’y produire afin d’améliorer la performance de ses collègues. L’analyse de la consommation de café au sein de l’entreprise permettra d’étudier le système le plus adapté à l’entrepôt.

Chariot élévateur

Destiné au transport de charges lourdes dans plusieurs zones d’un site. Il existe plusieurs types de chariots élévateurs, il sera choisi en fonction de l’utilisation dans l’entrepôt. Le mât peut être rétractable et il est destiné à un usage intense. Sa conduite est soumise à un permis, les fourches dépendent aussi de l’utilisation du chariot.

Convoyeur automatique

Il s’agit d’une machine servant au transport de charge isolée ou de produits en vrac de façon continue sur un trajet défini. Il existe différents types de convoyeurs : à bande (ou courroie), magnétique, tubulaire, à courroie crantée, à chaînes, à rouleaux, à résonance, à vis sans fin, etc. Les applications sont nombreuses mais toutes ont la même finalité : le transport de charges. On choisira le convoyeur en fonction du type de charge.

Elévateur de marchandises

Engin de manutention transportant les marchandises entre plusieurs étages d’un bâtiment et généralement associé à des convoyeurs en entrée et en sortie. Cet élévateur de marchandises va servir à la prise au dépôt de palettes avec un transpalette ou un chariot. On parle d’un flux de marchandises montant/descendant.

EPAL, ou palette Europe

Palette avec support de charge dynamique maximale d’1,4 T pour une dimension de 1200×800 mm. Multi-rotation. Réutilisable, réparable. 

Flux de marchandises

Le flux de marchandises est l’ensemble des étapes d’une marchandise. Il s’agit du parcours d’un produit, d’une caisse, d’une marchandise depuis son arrivée dans les locaux à son expédition au client final. Il existe deux types de flux : internes ou de production (transformation, fabrication, manutention, stockage) et externes (approvisionnement, distribution). De même, il existe 3 degrés de complexité des flux : simple (réception, stockage, expédition), moyen (réception, stockage, picking, allotissement, expédition) et complexe (comprenant encore davantage d’opérations telles que répartition, intermédiaires, contrôles, préparation, groupage, etc.).

Goods-to-man

Méthode de logistique consistant à conduire les produits jusqu’au préparateur. Littéralement, du produit à la personne. Dans le principe, ce n’est pas l’homme qui va à la marchandise (pénibilité, accès, efforts, distances…) mais bien le contraire. Cette méthode est généralement utilisée pour des marchandises à faible rotation.

Intralogistique

Il s’agit de l’ensemble des flux logistiques interne à une entité (un entrepôt). Cela consiste à mieux gérer les flux internes, notamment dans l’entrepôt. L’intralogistique est donc une série d’actions optimisant les traitements de flux d’une plateforme. Cette logistique interne est dépendante de l’automatisation de l’entité avec la généralisation des machines dans un entrepôt. Elle s’accompagne obligatoirement d’un logiciel de gestion (WMS).

IoT, Internet of Things

Internet des objets. Cela correspond à l’interconnexion de l’internet avec des objets, des lieux ou des environnements physiques. Dans la chaîne logistique, l’IoT sera présent notamment sur les machines utilisées dans l’entrepôt. Des capteurs permettront par exemple de connaître le degré d’usure de la machine et permettront une intervention préventive sur celle-ci pour éviter tout arrêt de la production.

Magasin

Que ce soit un magasin, un local, un entrepôt, la finalité est de stocker les marchandises. De fait, en fonction de sa superficie, l’entité physique pourra être aménagée. Dans le contexte actuel, il est rare de pouvoir agrandir sa surface au sol pour une entreprise ayant du stockage à faire. De là, il décide donc de s’élever et d’ajouter des niveaux à son entrepôt. Par conséquent, cela demande une logistique différente avec l’installation de convoyeurs verticaux, de monte charge ou des transstockeurs adaptés.

Maintenance corrective

Comme son nom l’indique, on va corriger. On va éliminer le défaut dans le bon fonctionnement du matériel. D’après la norme NF EN 13306X60-319, il s’agit d’une “maintenance exécutée après détection d’une panne et destinée à remettre un bien dans un état dans lequel il peut accomplir une fonction requise”.

Maintenance curative

La plus couramment utilisée, la maintenance curative complète la préventive. Il s’agit de restaurer une machine, ou la fonction d’une machine en panne. On ne parle pas de corrective palliative qui consiste à réparer provisoirement, mais lorsqu’un matériel doit être changé, que ce soit partiellement ou totalement. On cherche là à réparer un matériel défectueux/endommagé.

Maintenance prédictive

La maintenance prédictive utilise des algorithmes et des données collectées grâce à l’IoT sur la machine. Ces analyses permettent la prédiction de pannes, la probabilité de défaillance d’un équipement et on peut donc intervenir avant que cela n’arrive. On parle d’anticipation des défaillances. La prédictive est à rapprocher de la maintenance préventive prévisionnelle.

Maintenance préventive

Type de maintenance consistant à avoir une régularité de maintenance pour éviter toute défaillance ou toute panne. On va réparer la machine, changer la pièce avant qu’elle ne tombe en panne. On fait une révision. L’AFNOR la définit comme suit : “exécutée à des intervalles prédéterminés ou selon des critères prescrits et destinée à réduire la probabilité de défaillance ou la dégradation du fonctionnement d’un bien”. La maintenance préventive se divise en 3 types : systématique (au bout de x tours, on change telle pièce), conditionnelle (apparition d’indices révélateurs de l’état de la machine, de son usage) et prévisionnelle (analyses périodiques pour déterminer l’évolution de la dégradation du matériel).

Man-to-Goods

A l’inverse de la méthode goods-to-man, il existe des méthodes où c’est à l’opérateur de se déplacer à la commande : voice picking, pick-by-light, put-to light… Tout sera une question d’optimisation des performances, de productivité et de réduction de la pénibilité et des risques encourus au sein de l’entrepôt.

Manutention

Principe de manipulation des charges déplacement manuel ou mécanique des marchandises, en vue de l’emmagasinage, de l’expédition ou de la vente. S’il existe une manutention humaine qui tend à diminuer grâce à l’automatisation, il y a par conséquent des engins de manutention qui sont là pour réduire la pénibilité des tâches humaines : chariots élévateurs, transstockeurs, miniload, transpalettes, etc. Le degré d’automatisation des engins dépendra des besoins de l’entreprise et de l’analyse des flux de marchandises au sein de ses locaux.

Mini-load

Transstockeur utilisé pour le stockage et l’enlèvement de charges unitaires, légères et aux dimensions réduites.

Monte-charge palettes

Le monte-charge (ou élévateur de charge) est un engin de manutention et de levage en transfert vertical des marchandises. On peut ainsi transporter des charges lourdes en hauteur, d’un niveau fixe à un autre avec une hauteur minimale.

MTKSA

syn. Efficacité. Adaptabilité. Grande capacité. Autres syn. : le partenaire qu’il vous faut, multitâches. En langage courant : “super partenaire qui comprend tout de suite ce qu’on veut et réussit à proposer plusieurs solutions pour une même problématique”, ou encore “pas moyen, moyen quand même”.

Palettes

Quoi, vous voulez encore la définition ?! Bon alors faisons simple. Selon le Larousse : “Plateau de chargement conçu pour permettre les manutentions par des élévateurs ou des transporteurs à rouleaux”. Certes, c’est vraiment concis et ça ne rend pas hommage à un objet qui participe à notre quotidien et facilite celui des transports de marchandises ! Pour plus d’infos, allez voir notre article sur la question 😉

Pallet Shuttle

Littéralement “navettes de palettes”. Il s’agit d’un système semi-automatique de stockage par accumulation. Une navette électrique sur rails charge et décharge la marchandise grâce à des canaux de stockage.

Picking

Le picking est la préparation des commandes. Cela consiste à prélever de manière ordonnée, et automatisée par endroits, des marchandises/commandes. La tournée de préparation des commandes va être organisée de manière logique et optimisée pour réduire le temps de préparation, la pénibilité de la tâche et les distances à parcourir.

Revamping (ou rewamping)

Ou encore rétrofit, remodelage, modernisation. Grâce à une ou plusieurs interventions sur une installation industrielle, on va accroître les performances d’une ou de plusieurs machines. On va pouvoir aussi les adapter en cas de nouvelles contraintes, de nouvelles exigences techniques ou normatives. Plutôt que de changer l’ensemble du matériel qui pourrait entraîner un arrêt de la productivité, on va intervenir régulièrement et au fur et à mesure des maintenances sur les machines pour les faire évoluer. Ainsi, la chaîne de production ne s’interrompt pas et gagne en performance à mesure qu’elle évolue.

Supply Chain

C’est la chaîne d’approvisionnement dans sa globalité. Si les deux ont pour mission la gestion des flux, les objectifs d’une supply chain vont plus loin que ceux d’une simple logistique. Les défis de la supply chain sont par exemple : la maîtrise des coûts de livraison, l’anticipation de la demande, la gestion des stocks… La logistique appartient à la supply chain. Cette dernière peut être définie par la chaîne d’approvisionnement permettant à une entreprise de livrer un produit à un client.

La supply chain est composée de 3 flux : physiques (les produits eux-mêmes), d’informations (big data) et financiers/administratifs (transactions tout au long de la supply chain avec la documentation de traitement des flux).

Table élévatrice

Matériel de manutention verticale. La plateforme se met à hauteur d’homme pour faciliter son travail, la table peut aussi permettre à deux convoyeurs sur des niveaux différents de récupérer cette différence. Il s’agit d’un équipement utilisé généralement sur les quais de chargement et sa hauteur varie en fonction du nombre de ciseaux la composant. La plateforme sert au port et à la dépose de marchandise de manière stable. L’élévation est assurée par un vérin pour les charges lourdes ou alors manuellement pour de petites tables.

Transitique

Signifie la logistique interne d’une entreprise, l’ensemble des opérations de convoyage, le transfert, la manutention. La transitique est la science des moyens intralogistiques d’un site, soit : les systèmes de manutention, les convoyeurs, les chariots AGV, les magasins de stockage, les autres machines… Elle va aussi concerner les systèmes de pilotage des flux tels que les WMS et WCS.

Transpalette

Le transpalette est un chariot de manutention. On l’installe sous une charge/palette grâce à une fourche, on la soulève légèrement pour la déplacer sur de courtes distances. Un levier servira de guide et de pompe pour lever la fourche.

Transstockeur (ou transtockeur) simple ou double profondeur, canal

Dispositif automatisé (ou pas) pour ranger palettes, colis ou produits sur des racks à des hauteurs variables. C’est un dispositif dynamique permettant le rangement d’un nombre conséquent de marchandises sur un espace au sol réduit. Un transtockeur double profondeur aura un système de préhension pouvant attraper une 2e charge. Dans le cas d’un transtockeur canal, le stockage de plusieurs palettes en profondeur est possible avec une navette qui circule sur ce canal et qui sera reliée à la nacelle par un câble.

Unit Load

Transstockeur utilisé pour la manutention des palettes et charges lourdes.

WMS

Warehouse Management System. Logiciel de gestion d’entrepôt. Sert à optimiser les flux logistiques grâce à un logiciel global qui va synchroniser les informations de l’entrepôt et piloter l’installation. Le WMS assure la gestion physique des stocks et participe plus globalement à l’optimisation de la chaîne logistique. Ce logiciel s’appuie sur une cartographie précise de l’environnement physique grâce à une identification de chaque emplacement en amont de son installation. Chaque article est répertorié avec son conditionnement et ses caractéristiques.

L’utilisation d’un WMS apporte de nombreux bénéfices tels que : des gains de productivité avec une prévision et une fiabilité des données collectées, l’amélioration de la qualité de service grâce à une traçabilité et un taux d’erreur réduit, la diminution des coûts de gestion et une amélioration de la relation client.

WCS

Warehouse Control System. Complémentaire du WMS. Un WMS peut être considéré comme un compositeur tandis que le WCS sera le chef d’orchestre. Si le premier est un système de planification globale de l’entrepôt, le WCS régule son activité et est contrôlé par le WMS. Il est l’intermédiaire entre le contrôleur et les systèmes embarqués des machines. Il dirige les activités dans l’entrepôt en temps réel et régule au besoin pour assurer la fluidité des opérations.

Demandez-nous de vous faciliter la logistique !

Les solutions pour mécaniser et automatiser les flux de marchandises au sein de vos ateliers de production et entrepôts logistiques.
Le bureau d'études, conseil

Notre point fort est l’association de nos capacités techniques associées à nos connaissances métier. Par exemple, dessiner les plans d’ensemble de la solution pour l’implanter dans votre futur environnement permet de valider les choix de conception.

Les solutions

Etudes, Conseil et Solutions de moyens automatisés de manutention
et de stockage.

Les solutions pour mécaniser et automatiser les flux de marchandises au sein de vos ateliers de production et entrepôts logistiques.

La maintenance des systèmes

Industriels et logisticiens, libérez-vous de la maintenance et du maintien en condition opérationnelle de vos systèmes logistiques avec un intégrateur et un fabricant de :

Convoyeurs à rouleaux, à chaines ou à bandes,
Élévateurs de palettes, de bacs, monte-colis ou monte-palettes,
Machines automatisées de stockage : transstockeurs, miniloads, stockeurs rotatifs ou stockeurs linéaires.

Les élévateurs

A chaque besoin son moyen de manutention verticale adapté. Des élévateurs automatisés pour le transfert vertical de vos produits :

Pour la logistique de votre entrepôt, entre la dalle et une mezzanine, ou une arrivée de marchandises depuis une unité de production. Faites installer un monte-palettes.
Dans votre usine de fabrication pour automatiser le transport de marchandises, de matières premières, de produits semi-finis entre les îlots de production et vers le stock.

L'analyse des flux

Un flux de marchandises concerne tout mouvement de matières, composants, sous ensembles, encours, produits finis sur l’ensemble de la chaîne de fabrication et de distribution.

Si une usine fabrique tous ses produits suivant les mêmes étapes de production, cela ne concerne qu’un seul flux.

Si plusieurs produits parcourent une chaîne de fabrication selon des activités / étapes différentes, cela implique plusieurs flux.

Quels bénéfices pour des solutions d’automatisation de la logistique et du stockage ?

Les solutions pour mécaniser et automatiser les flux de marchandises au sein de vos ateliers de production et entrepôts logistiques.
Gain d'espace
Vous libérez rapidement les zones de réception et de mise à disposition
Sécurité des personnes
Réduction de la manutention au chariot élévateur ou au transpalette.
Sécurité des marchandises
Vous limitez les risques de chutes, de casse (démarque inconnue)…
Gain de ressources

Vous optimisez le travail des logisticiens en réduisant la manutention des palettes dans un monte-charge et dans les rayons.

Meilleure productivité

Vous augmentez la disponibilité des moyens de manutention
(moins de pannes)

Fluidité

Vous ordonnancez vos flux plus facilement et optimisez votre Supply Chain.

Nos clients en parlent…

“MTKSA était une jeune entreprise et plutôt éloignée de notre localité, j’avais peur de leur disponibilité et réactivité, mais j’ai été totalement rassuré par leur niveau de connaissance et d’expertise dans notre métier. Grâce à leur intervention et leur professionnalisme, nous avons pu maintenir la satisfaction de notre client : c’est 100% opérationnel et fiable.

MTKSA dispose d’une capacité véritable à me faire les propositions adaptées à mon activité, surtout si mes projets sont ambitieux ! Ils comprennent les enjeux de leurs clients, sont réactifs, disponibles et à l’écoute.”

Arnaud Degezelle

Directeur Général, Log'S

“Au-delà du contrat de maintenance, j’apprécie beaucoup le conseil et le soutien du bureau d’études, pour les prestations de dépannage mais surtout pour sa capacité d’évolution. Tous les voyants sont au vert, en trois mots : ils sont réactifs, inventifs, sérieux.”

Laurent B.

Maître principal du centre logistique de l'aéronautique navale de l'Ouest, Ministère des Armées

Nous contacter

553 rue du Chat Botté - 01700 Beynost

+33(0)4 87 77 81 65

marketing[at]mtksa.fr