Tous les contenus
#MarqueEmployeur : Choisis MTKSA ! – Guillaume GARCIA

#MarqueEmployeur : Choisis MTKSA ! – Guillaume GARCIA

MTKSA est une entreprise française spécialisée dans la conception, la fabrication et l’intégration de systèmes mécaniques et/ou automatisés dans la manutention et le stockage.

Forte de 10 ans d’expérience et de 63 projets aboutis, l’entreprise propose aussi une offre d’étude et de conseil pour vos attentes et atteindre vos objectifs.

Guillaume GARCIA, maintenance/montage/livraison

Issu d’un parcours classique, Guillaume bascule sur un bac professionnel. Il est entré dans le monde du travail par l’intérim mais ça ne lui convenait pas. Il a rencontré Guillaume (USAL) dans une autre entreprise où il procédait à de la maintenance de voie ferrée, de containers ou de balast… Il trouvait cela très intéressant et a évolué. De simple mécanicien, il a occupé les postes d’usinage, de tourneur fraiseur. Il est monté en compétences pour finir en électricité machines, avec suivi, et montage jusqu’aux essais et à la réception par les clients.

Que fais-tu chez MTKSA ?

Dans cette ancienne entreprise, je n’avais pas de possibilité d’évolution financière. Je suis tombé sur société de conception de machines spéciales pour fabrication tissage, enduction et contrôle. J’en suis parti en 2015 pour rejoindre une entreprise de conception injection plastique avec retrofit de presse à injecter. J’ai alors été approché par MTKSA. Je trouvais cela monotone au départ. J’avais peur de m’ennuyer mais après quelques entretiens avec Hervé, j’ai rejoint son équipe en 2016.

Je m’occupe de la maintenance. Je suis monteur, je mets au point pour MTKSA. Je prends les projets une fois l’étude terminée. Je récupère les pièces, fais le montage, les tests, le débugage en collaboration avec notre bureau d’études. Une fois tout pré-monté dans nos ateliers, je vais chez le client pour le montage final avec une équipe et le contrôle qualité.

Quels outils utilises-tu ?

Je récupère les plans de Guillaume via SolidWorks. Je ne suis pas concepteur, je consulte et je reprends les cotes puis je fais mes rapports sur Office.

Plutôt conception ou retrofit/rewamping ?

Je n’ai pas de préférence. J’aime toutefois manipuler la pièce neuve et aurais plutôt tendance à apprécier la conception, par conséquent.

Petit moment de nostalgie ?

Le projet de la Madeleine était important pour nous. On a su relever tous les défis et problématiques avec une vraie cohérence et une véritable cohésion. C’est pour ça que je me sens bien depuis mes débuts chez MTKSA.

Quelles problématiques rencontres-tu régulièrement ?

La problématique sur les délais est récurrente. Et même si on les tient, on a parfois des surprises car l’environnement final n’est parfois pas suffisamment précisé. Mais j’aime résoudre les soucis !

La communication est cependant le point noir dans les projets. C’est une difficulté inhérente à toutes les entreprises. Je déteste ne pas avoir les informations en temps voulu, ce qui oblige à composer, à s’adapter.

Quel painkiller es-tu ?

Je résous toute problématique de production. J’apporte une solution créative à certains blocages. Si une conception n’est pas adaptée au besoin, je vais réfléchir à une alternative pour résoudre un problème non détecté en amont.

Le mot de la fin : l’ambiance !

Si MTKSA va bien, on va bien aussi.

On est une petite entreprise conviviale, il n’y a pas de barrière hiérarchique et cela permet une vraie communication. Je n’ai jamais connu de société où l’on était autant en phase entre collègues. J’ai la conviction que l’on va tous dans la même direction : vers le bien-être de MTKSA. Le tri se fait naturellement.



#MarqueEmployeur : Choisis MTKSA ! – Jean-Baptiste FAVEL

#MarqueEmployeur : Choisis MTKSA ! – Jean-Baptiste FAVEL

 

MTKSA est une entreprise française spécialisée dans la conception, la fabrication et l’intégration de systèmes mécaniques et/ou automatisés dans la manutention et le stockage.

Forte de 10 ans d’expérience et de 63 projets aboutis, l’entreprise propose aussi une offre d’étude et de conseil pour vos attentes et atteindre vos objectifs.

Jean-Baptiste FAVEL, chef de projet technique

JB, de son surnom, est ingénieur de formation en alternance, possède un DUT génie mécanique et sort d’une école d’ingénieur. Il a passé 6 ans dans deux entreprises différentes avant d’embarquer dans l’aventure MTKSA comme chef de projet. 

Son arrivée s’est faite pour le repas de Noël : trop top !

Que fais-tu chez MTKSA ?

Je suis chef de projet technique avec une spécialisation en mécanique. Je supplée Stéphane et Hervé sur la gestion des projets clients et fais le lien entre le bureau d’étude, la direction et le client.

A la validation d’un projet, je valide le projet et suis les projets qui durent entre 6 et 12 mois.

Quels outils utilises-tu ?

J’utilise PMI et SolidWorks pour le dessin. Au quotidien, mon outil va dépendre du stade d’avancement du projet. D’abord, il y a beaucoup de conception. Ensuite viendra le choix des solutions techniques, puis celui du suivi et de la gestion des chantiers.

Plutôt conception ou retrofit/rewamping ?

Je préfère la conception ! Il est bien plus intéressant de relever le défi de la page blanche. Partir de zéro permet d’avoir les mains libres pour construire un projet cohérent.

Petit moment de nostalgie ?

Justin Bridou !

J’ai travaillé avec une équipe hors du commun. Mené de A à Z, c’était mon premier projet et a été une réussite.

Quelles problématiques rencontres-tu régulièrement ?

Les problèmes d’approvisionnement et de délais dûs au contexte global actuels sont des problématiques récurrentes.

Quel painkiller es-tu ?

Nous apportons des solutions pour faciliter les flux et réduire la pénibilité des techniciens et opérateurs.

Le mot de la fin : l’ambiance !

Le jour de l’entretien, il fallait avoir de l’humour pour être embauché !

JB se rappelle de son entretien avec le sourire. Il en a apprécié la transparence et a vite ressenti l’ambiance dans laquelle il allait évoluer.

Étude de cas : Analyse des flux

Étude de cas : Analyse des flux

Pourquoi analyser les flux de marchandises ? Un flux de marchandises concerne tout mouvement de matières, composants, sous ensembles, encours, produits finis sur l’ensemble de la chaîne de fabrication et de distribution. Si une usine fabrique tous ses produits suivant...

#MarqueEmployeur : Choisis MTKSA ! – Guillaume USAL

#MarqueEmployeur : Choisis MTKSA ! – Guillaume USAL

MTKSA est une entreprise française spécialisée dans la conception, la fabrication et l’intégration de systèmes mécaniques et/ou automatisés dans la manutention et le stockage.

Forte de 10 ans d’expérience et de 63 projets aboutis, l’entreprise propose aussi une offre d’étude et de conseil pour vos attentes et atteindre vos objectifs.

Guillaume USAL, responsable conception industrielle

Guillaume possède un BTS CPI (Conception de produits industriels) et avait une première expérience professionnelle en machine d’entretien de catener. 

Que fais-tu chez MTKSA ?

Suite à ma rencontre en 2016 avec Hervé Basset, j’intègre MTKSA en tant que responsable de la conception industrielle. Je suis donc en charge de la conception de machines de manutention et de convoyeurs ainsi que de retrofit. 

Je conçois les machines, lance la fabrication, consulte les sous-traitants. Je fais des études d’avant-projets, de faisabilité, de chiffrage, mise en plan, de fabrication ou encore de montage. 

Je suis très polyvalent !

Quels outils utilises-tu ?

En règle générale, j’utilise PMI et Solidworks. Solidworks est un logiciel propriétaire de CAO 3D fonctionnant sous Windows, créé par Dassault Systèmes. Il sert à la conception paramétrique pour créer la pièce, l’assemblage et la mise en plan. En revanche, pour les commandes, ce sera davantage l’ERP.

Plutôt conception ou retrofit/rewamping ?

Bien que le retrofit soit une bonne expérience pour faire évoluer son équipement et profiter des innovations techniques actuelles, je suis plus enclin à la conception !

Petit moment de nostalgie ?

Le projet de Leroy Merlin. Mieux encore, celui de la Madeleine ! Il s’agissait d’un projet global de A à Z avec toute la team. Par rapport à la taille de MTKSA, le projet était un réel défi et une réussite !

Quelles problématiques rencontres-tu régulièrement ?

On va au-devant du besoin du client donc on rencontre peu de problèmes récurrents. Hormis l’approvisionnement des matières premières en ce moment, on réussit à allonger les délais ou on cherche des solutions techniques pour les raccourcir.

Quel painkiller es-tu ?

J’aide les clients à améliorer leur productivité. Ils peuvent être plus efficaces dans leurs flux logistiques, à préserver leurs marges et la satisfaction de leurs propres clients.

Le mot de la fin : l’ambiance !

J’ai rencontré une personnalité en Hervé et je n’ai pas été déçu.

Il y a une bonne ambiance de travail et une véritable cohésion. J’étais dans une quête d’identité professionnelle. Hervé m’a donné une chance de rebondir et aujourd’hui, je me sens bien tant dans ma vie professionnelle que personnelle grâce à MTKSA !



Innovation dans la logistique

Innovation dans la logistique

L’interview de l’expert ISATIS, Matthieu VALLE

Isatis est un cabinet conseil spécialisé dans les petites structures innovantes créé il y a cinq ans par Matthieu Valle. Celui-ci travaillait précédemment dans un grand cabinet conseil aux compétences similaires. 

Aujourd’hui, son approche est différente : il travaille uniquement avec des entreprises de petite taille et avec une approche très sécurisée. Sa mission consiste à accompagner ses clients sur la fiscalité de l’innovation pour les aider à gérer ces démarches avec leur service des impôts. Son cabinet a été créé sur ces deux piliers et cela fonctionne !

MTKSA a été l’un de ses premiers clients suite à une rencontre fortuite par réseaux interposés. Depuis, les relations entre les deux entités sont au beau fixe : le partenariat se fait dans une continuité naturelle et bien réelle.

Quid de l’innovation ?

L’innovation pour une société est une nécessité, notamment dans le développement de produits. Aujourd’hui, la majeure partie des clients de M. Valle sont dans le digital et/ou la logistique et ce de manière foisonnante. Aucun ne peut se reposer sur ses acquis pour se démarquer de la concurrence. Là repose la dynamique de l’innovation : se questionner et s’améliorer pour les clients et ainsi conserver leurs parts de marché.

Une seule règle : pas d’immobilisme ! Il ne faut pas se satisfaire de l’existant et chercher à repousser les limites. Chaque client est expert dans son domaine. M. Valle dresse donc un état des lieux précis avec chaque client pour avoir une vision adéquate des dépenses engagées dans leurs projets d’innovation. En cela l’innovation se distingue du développement classique puisqu’elle permet d’obtenir des subventions.

Comment financer alors ?

Les projets éligibles, au-delà de présenter une  nouveauté, exigent une technicité particulière et par conséquent, des solutions originales. M. Valle procède à de nombreux audits, il écoute longuement le métier de ses clients afin de faire le tri et de différencier l’innovation, la recherche et le développement classique.

Il utilise l’expertise technique ou scientifique de ses clients et leur permet de  prendre du recul et de la hauteur afin de déceler les leviers d’innovation.

 

La finalité sera de chiffrer chaque année les dépenses en innovation et en R&D pour aller solliciter les dispositifs de crédits d’impôts qui encouragent la poursuite de ce travail.

MTKSA & l’innovation ?

Pour M. Valle, MTKSA est une société valorisant sa capacité d’innovation. Sa raison d’être est la création de solutions sur-mesure pour ses clients, là où ne va pas la concurrence ou les standards du marché.

Son innovation est là : amener à automatiser dans des conditions particulières, voire difficiles,  avec un état d’esprit de réciprocité pour ses clients. MTKSA a une véritable logique de développement technique pour proposer itérativement des solutions aux autres.

Le mot de la fin

M. Valle voit l’innovation comme un jeu de Lego : on prend des briques existantes et on les assemble différemment. Il faut réutiliser les ingrédients présents et mieux les assembler !

 

L’innovation n’est pas une question de capacité d’investissement d’une entreprise, elle peut être réalisée avec peu de moyens, seule la créativité et la volonté d’aller plus loin comptent.

Ce doit être une réelle volonté de départ autant qu’un savoir-faire et une intuition initiale.